Les culottes menstruelles : une avancée significative vers un bien-être assuré

Les culottes menstruelles constituent l’une des évolutions les plus marquantes au niveau de la protection hygiénique ces dernières années. Depuis leur apparition, elles ont prouvé qu’elles constituaient une alternative durable et digne de ce nom aux culottes jetables. Elles permettent de favoriser la liberté de saignement en offrant une protection supplémentaire pour éviter les tâches problématiques. Conçues pour ressembler à des culottes ordinaires, les culottes de règles Sister Republic sont dotées de couches supplémentaires (quatre couches) et de tissus hautement absorbants au niveau de l’entrejambe. Ainsi cela permet d’absorber le sang menstruel et de gérer les flux menstruels mêmes les plus abondants. Avec une relative facilitée pour toutes les 8 tailles, formes et couleurs.

Comment voir si vous pouvez économiser sur les protections hygiéniques ?

Essayez de calculer une moyenne approximative de ce que vous dépensez en produits de règles jetables chaque mois – calculez le prix d’un tampon ou d’une serviette et multipliez-le par le nombre de produits que vous utilisez normalement au cours d’un cycle. Puis calculez ce que cela représente sur deux ans de règles. Vous pouvez ensuite comparer le coût des culottes de règles que vous souhaitez acheter avec ce chiffre et voir où vous pouvez économiser sur le coût des produits jetables ou simplement le remplacer.

Pour les culottes périodiques les moins chères, il est bon de penser à la longévité ainsi qu’au prix. Choisir simplement le moins cher peut être une fausse économie. Lorsque nous avons interrogé les utilisateurs, les avis étaient partagés. Ceux qui avaient essayé les culottes périodiques les moins chères n’ont généralement pas été impressionnés par la qualité. De plus ils étaient moins susceptibles, que les utilisateurs d’autres marques, de dire qu’elles étaient durables ou qu’elles protégeaient bien contre les fuites.

Les personnes qui ont essayé les culottes périodiques de la marque Sister republic ont été plus que conquis. Elles pourraient donc constituer une bonne option économique. Cela vaut la peine de vérifier les offres de lancement et les prix groupés ! La plupart du temps, il y a des réductions si vous êtes un nouveau client.

Types de culottes de règles

Comme les sous-vêtements ordinaires, les culottes périodiques sont disponibles dans une variété de styles : taille haute, bikini, hipster et string. On a également des tailles spéciales pour les femmes en post-partum souffrant de fuites supplémentaires, certaines femmes de grande taille tout comme d’autres jeunes filles, qui peuvent avoir besoin de tailles plus petites.

Certaines culottes de règles sont également sans couture, ce qui signifie qu’elles ne seront pas visibles sous vos vêtements. L’écrasante majorité est de couleur unie, comme le noir, le beige, le bleu et le gris.

En général, vous devriez pouvoir visiter un magasin et essayer les culottes de règles pour voir si elles vous vont bien. Certains détaillants en ligne peuvent même vous permettre de renvoyer les culottes de règles si elles ne vous vont pas : Sister Republic en fait partie. Veillez tout de même à consulter le tableau des tailles et à lire les avis sur Sister republic avant de commander une paire.

Trouvez la bonne taille !

Ne vous inquiétez pas d’avoir l’air de porter l’équivalent d’une couche pour adulte ! La plupart des marques proposent seulement deux tailles pour répondre à vos besoins en matière de flux. La protection hygiénique Sister Republic est proposée dans une grande variété de couleurs et de coupes. Des strings à dentelles ultra-féminins aux shorts pour garçon plus neutres. Si vous recherchez une culotte de type bikini, Sister Republic propose une sélection de tailles en coton biologique noir chic.

Nous savons tous que les sous-vêtements périodiques sont bons pour l’environnement, mais sont-ils bons pour nos vagins ?

Les sous-vêtements périodiques sont fabriqués à partir de tissus entièrement naturels et ne contiennent aucun produit chimique. Contrairement aux produits hygiéniques jetables, qui sont remplis de plastique provoquant des irritations et des infections. Il se peut qu’ils contiennent des produits chimiques nocifs et de parfums pouvant provoquer des éruptions cutanées ou une sécheresse de la zone intime. En clair, la culotte menstruelle fait respirer votre vagin et est douce pour la peau. De plus la couche de bambou est antibactérienne par nature.

Nous avons eu des études sur des maladies et des cas de chocs toxiques chez certaines femmes en raison des produits chimiques utilisés. En effet certaines femmes ont été rendues stériles à cause de cela. Tout cela sans compter, bien sûr, les cas de cancer, d’infections graves, et autres.

Nous avons réalisé que certains des produits chimiques utilisés dans les grandes marques de serviettes et de tampons sont interdits dans certains pays en raison de leur dangerosité. Par conséquent nous avons alors testé nos produits ! Nous sommes convaincu que le naturel est la meilleure alternative pour la planète et pour nos corps aussi. En fait, nous avons beaucoup de solutions naturelles et d’alternatives efficaces qui peuvent nous aider dans notre vie quotidienne. Il ne tient qu’à nous de devenir plus consciencieux !

Si vous souhaitez vous renseigner un peu plus sur le fléau des protections hygiéniques n’hésitez pas à consulter notre article : Le problème des protections hygiéniques : un fléau mondial

La fréquence d’absorption

En général, nous changeons régulièrement notre protection hygiénique, mais combien de temps pouvons-nous porter et à quelle fréquence devons-nous changer nos sous-vêtements de règles ?

La première chose à savoir est que nous avons 3 niveaux d’absorption, car bien sûr, nous avons tous des flux différents.

  • Pour un flux léger à normal : Une forte absorption
  • Pour un flux normal à fort : Un niveau élevé d’absorption
  • Pour un flux fort à abondant : Une absorption ultra

C’est l’étape qui mérite une profonde spéculation. Elle consiste à choisir le type d’absorption dont vous avez besoin. A partir de là, vous pouvez porter la protection hygiénique jusqu’à 12 heures par jour. Vous pouvez donc passer une journée entière à vous protéger et à la fin, rentrer chez vous et vous changer !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *